Que devient l'arbre ensuite ?​

La récolte du liège ne peut se faire que tous les 9 ans seulement. C'est le temps nécessaire à l'arbre pour refaire son écorce. La première récolte n'a lieu qu'aux 25 ans de l'arbre ! Lorsque le liège atteint sa maturité, il commence à se séparer naturellement de l'arbre. L’écorçage du chêne-liège est un processus ancestral qui demande beaucoup de dextérité afin de ne pas blesser l’arbre. Dès que le liège est récolté, l'arbre recommence le processus. Il vivra ainsi environ 150 ans.​​​

Les articles sont-il respectueux de l'environnement ?

j'insiste sur le fait que les arbres récoltés ne sont pas abîmés mais au contraire sauvegardés et entretenus. 

Dans le processus de production il n'y a pas de déchets (Ceux-ci peuvent être utilisés pour les bouchons, les granulés, l'isolation etc ).

Les forêts de chêne-liège appelées suberaies, sont un formidable éco-système qui abrite des espèces animales et végétales en voie de disparition, comme le lynx ibérique ou l'aigle impérial.

Ces suberaies sont également d'immenses puits à carbone, puisque le liège emprisonne le CO2 en grande quantité.

Sans oublier qu'elles sont aussi de formidables boucliers incendie ! 

 

Tout cela n'est rien si nous n'entretenons pas ces forêts. C'est pourquoi en consommant du liège, quelque soit sa forme, nous contribuons à ce que j'ai coutume d'appeler, le cercle vertueux du liège.

  • Facebook
  • Instagram

©2016 by KARMYLIEGE

 Tous droits réservés

Toute reproduction de textes ou photos est interdite sous peine de poursuite